son éthique

Prendre soin de la nature (Les sols, les forêts, l’eau et l’air).

 

Prendre soin de l’Humain (Soi-même, la communauté et les générations futures).

 

Créer de l’abondance et redistribuer les surplus.

 

ses principes

Penser un système, un problème – donc par exemple une exploitation agricole - dans sa globalité et observer comment ses parties sont reliées.

 

Réparer les systèmes défaillants en appliquant les idées apprises de systèmes durables, également matures en terme de fonctionnement.

 

Apprendre de la nature pour planifier l’intégration de l’être humain dans les écosystèmes qu’il a souvent abimés par manque de connaissance et/ou d’éthique.

 

Inclure ceux qui n’on jamais entendu parler de la permaculture – par exemple, les paysans qui développent leurs propres semences locales.

Quelques mots sur la permaculture

 

Il s’agit d’une agriculture productive pensée, conçue et développée en empruntant 3 caractéristiques aux écosystèmes naturels : leur diversité, leur stabilité dans le temps et leur capacité de résilience (survie).

 

Elle vise une production durable, très économe en énergie (carburant et travail humain), respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques.

 

Plus généralement, la permaculture désigne une méthode, un mode d’action qui s’inspire de la nature (bio-mimétisme) ainsi que de la tradition afin de valoriser différemment ses champs d’investigation : par exemple les habitats humains, les modes de transports, les systèmes agricoles, etc.

 

Elle est supportée par une éthique et un ensemble de principes afin de permettre aux individus de concevoir leur propre environnement de vie et de travail et d’être moins dépendants des systèmes industriels de production et de distribution.

 

 

Suivez GRINN

  • Facebook Clean Grey

mob : 06 62 49 66 34