L'histoire de Grinn

 

2011 : Fanny et Bruno, tous deux nés dans le sud de la France, parisiens depuis 25 ans, achètent une maison de campagne à moins de cinquante minutes en train de la gare de Lyon : une maisonnette de cent mètres carrés fondus dans un joli jardin arboré de cinq mille mètres carrés situé dans la vallée de l’Orvanne. Rêve d’enfance, Fanny a enfin son propre jardin. Youpi.

 

2013 : Kim, petit garçon né au Vietnam, débarque dans la vie de Fanny et Bruno. En avion. Puis rapidement en trottinette.

 

Serge Coiffard dit Sergio - sergecoiffard.org - nous parle pour la première fois de permaculture. Cela fait pourtant déjà 6 ans que Pierre Rabhi a fondé le mouvement Colibri - colibris-lemouvement.org

 

2015 : Saut dans le vide et décision prise de quitter Paris – comme ces millions de français depuis dix ans qui quittent les grands villes pour s’installer à la campagne. Grosses, grosses chocottes.

 

Fanny décide de se former à la permaculure - ecolepermaculture.net. Dans la foulée, elle lance "les petits déjeuners dans la vallée ». Tous les 15 jours, le dimanche de 10h à 11h30 Fanny et Bruno rencontrent les voisins et les habitants du coin autour de la découverte, des échanges sur la permaculture, actualité, trucs et astuces, échanges de graines et de plants, dégustation. Rires.

 

Premiers contacts réguliers avec Annie et Serge leurs voisins dont le terrain est mitoyen au leur et dont les abeilles qui habitent les dix ruches d’Annie viennent se goinfrer avec les fleurs de leurs arbres fruitiers. De caractère affable, Bruno et Fanny ne disent rien.

 

Visonnage du film « Demain ».demain-lefilm.com

 

2016 : Fanny multiplie des interventions pluriannuelles chez des particuliers/associations avec pour but de les initier à la permaculture et les aider à créer et/ou à transformer leur potager – Toulouse, Paris, Aix-en-Provence.

 

Le potager se transforme. Kim pousse.

 

Les abeilles butinent. Fanny et Bruno se découvrent un intérêt commun pour le Bordeaux avec Annie et Serge. Ils ouvent leurs jardins respectifs. Désormais, leur terrain de 15 000 m2 se structure autour de buttes auto-fertiles.

2017 : Très belles récoltes de tomates et de pommes de terre dans les tours – surtout chez Annie.

 

Fanny et Annie testent leur premier stage de formation autour de l’histoire de la permaculture, l’étude de la terre, les plantes et les systèmes racinaires, les associations de plantes, les différentes techniques de cultures en permaculture, création d’une butte auto-fertile et rencontre avec différents acteurs locaux (Apiculture, maraîchage bio,  céréalier bio…)

 

L’idée germe de créer un lieu de formation autour de la permaculture. Et de l’aquaponie.  Fanny et Annie partent donc se former à l’aquaponie. Antoine, 23 ans, fils de Bruno rejoint l'équipage et monte dans le bateau pour s'occuper du marketing et de la communication.

 

Durant l’été, Bruno propose que le futur lieu soit à la fois dédié à la permaculture mais aussi à la culture de soi. Son métier de coach et de thérapeute l’inspire dans cette démarche.

2018 : En recherchant des lieux d’hébergement dans la région, ils rencontrent M. Jérôme de Roys, Mme Martine de Roys, et leurs fils, Guillaume, Benjamin et Pierre, propriétaires du Château de Saint-Ange, situé à moins d’1km de chez eux. amisdesaintange.com

 

Ils décident tous ensemble de redémarrer le potager attenant au château, laissé en friche depuis plusieurs dizaines d'années et qui historiquement était celui du roi François 1er. 

 

Tchin. Grinn sort de terre. 

Année du défrichage, du design d'ensemble, de la création des buttes, du montage de la serre. Année de l'apprentissage du lieu, de sa compréhension en terme de terre, d'eau, d'air et de soleil. 

Premiers semis, premières récoltes. La fondation Lea Nature Jardin Bio, le fonds d'investissements BTW et de nombreux amis particuliers soutiennent financièrement Grinn.

2019 : Année marquée par l'arrivée des ânes de Karin et des béliers de Gilles. LeBoisPiget. Les "planches" de permaculture s'agrandissent, le défrichement se poursuit. Les espaces s'organisent.

Année  des essais, des erreurs, des attaques d'insectes et surtout de la sécheresse. Année de la patience, donc. La nature est vive, elle est lente aussi. Elle nous offre ses certitudes, mais que seraient-elles en regard des doutes quelle nous propose également.

Grinn est interrogée par plusieurs restaurateurs et marques de luxe pour devenir leur partenaire Permaculture. Mais Grinn n'est pas encore prêt.

2020 : 3ème année, année de l'énergie et de la créativité. Autour de Grinn commencent à se fédérer de nombreuses et nouvelles bonnes volontés : Karin, Patrice toujours, Alphonse, Isabelle, Joël, Anna, Cécile, Fred, Guillaume et Benjamin évidemment, Kitty et Thierry bien sur... Le Potager du Roi prend son essor et développe sa notoriété sur le plan local auprès de différents publics. 

Des projets de partenariats commencent à être imaginés, et pour la première année, Grinn sera en mesure de proposer ses premieres données (data) en termes de rapport m2 cultivés/variétés/quantités produites.

Année du Covid et de la grande prise de conscience pour chacun d'entre nous de la nécessité de repenser son rapport à la ville, son rapport au travail, son rapport à la nature, son rapport à celles et ceux que l'on aime et que l'on se doit de protéger... Année Grinn, s'il en est.